Les conseils pratiques en prêt et achat immobilier de votre courtier en Avignon

Étapes avant la demande de prêt immobilier

Etape n°1 : indispensable à tout projet immobilier : Connaître sa capacité d’emprunt. Ce rendez vous est crucial, car il vous permettra de déterminer votre budget, avant de vous lancer dans la recherche de votre bien immobilier. Combien puis je emprunter ? Sur quelle durée ? Quelle mensualité ? Quelles sont les aides possibles ? Quel apport dois je prévoir ?

Etape n°2 : recherchez votre bien. N’hésitez pas à mener vos recherches en étant accompagné, par de vrais professionnels : les agents immobiliers connaissent votre secteur, ont souvent écho de biens qui se vendront dans un avenir proche, et sont de véritables atouts dans la négociation, contrairement à l’idée reçue. Entourez vous d’artisans pouvant vous aider à évaluer des travaux éventuels.

Etape n°3 : Réservez votre bien, signer un compromis avec le vendeur. C’est une étape incontournable, le compromis étant un document indispensable à fournir à la banque pour le montage de votre dossier de financement. Veillez à faire apparaître, dans les conditions suspensives, l’octroi d’un financement immobilier. Une des rares conditions suspensives permettant à l’acquéreur en cas de refus de financement, de pouvoir se désengager du compromis.

Etape n°4 : Confiez votre projet de financement à votre courtier en crédits, afin de le laisser mener au mieux les négociations auprès des partenaires bancaires et minimiser un maximum le coût du crédit.

Etape n°5 : vous pouvez décorez tranquillement votre maison ou appartement, votre prêt se rembourse tous les mois, vous êtes assuré, tout va bien ! Mais n’oubliez pas que votre prêt bénéficie certainement d’un option de modulation : une augmentation de vos revenus ? Vous pouvez augmentez le montant de votre mensualité afin de raccourcir la durée. Une perte de revenus ? Vous pouvez dans certains cas, baisser la mensualité et rallonger un peu la durée de votre prêt. Ces points seront détaillés lors de l’étape précédente, et valable pendant toute la durée de votre financement.

Conseils en projet immobilier

Conseil n°1 : connaître le marché immobilier en local. Connaissez vous le prix moyen des biens en vente sur le secteur recherché ? Le prix moyen des biens vendus ? Achetez vous dans le prix du marché ? Il est important de mener des recherches en amont, et connaître le prix moyen au m2. Ex/ Le prix moyen au m2 est de 3000 EUR. Un bien en vente de 100m2 est affiché à 290 000 EUR. Soit 2900 EUR/m2. C’est un bon point d’un point de vue acquéreur. Reste à savoir pourquoi est il en dessous du prix réel.

Conseil n°2 : rencontrer des agents immobiliers, afin d’avoir leurs avis et conseils sur les quartiers à éviter, ou ceux à privilégier. Vous pourrez ainsi savoir pourquoi tel bien est en vente à tel prix, depuis combien de temps, la raison de la vente etc … l’historique de le vente d’un bien vous permettra de mieux comprendre les vendeurs, et donc de mieux négocier.

Conseil n°3 : acheter dans le neuf ou l’ancien ? Ou bien alors faire construire sa maison ? Saviez vous que les frais de notaire étaient réduits dans le neuf ? Et calculé seulement sur le prix du terrain ? Que vous pourriez peut être bénéficier d’un prêt à taux zéro ? Appuyez vous de votre courtier en crédits pour faire un comparatif. Le neuf est souvent plus cher à l’achat, mais les avantages liés au financement, à l’acquisition, aux économies d’énergie peuvent parfois justifier ou compenser le prix d’achat.

Conseil n°4 : Achat dans l’ancien : lister le mobilier déductible de l’assiette servant de base au calcul des frais de notaire : cuisine, cheminée … vous pourrez ainsi baisser les frais de notaire.

Conseil n°5 : Vous souhaitez investir dans le but de louer ? Dans l’ancien ou le neuf, l’impact n’est pas le même. Que ce soit en terme de coût de départ (ex/frais de notaire réduits dans le neuf), ou d’avantages fiscaux (réduction d’impôt dans le neuf soumis à conditions). Rencontrez Avignon Financements pour connaître les spécificités des investissements en défiscalisation immobilières (Loi PINEL, LMNP …).